Une puce et ses futilités

Y’a de quoi être fière

Posted on: 2 avril 2007

Le gala des Junos d’hier récompensait les artistes canadiens. Et avoir été à la place de Nelly Furtado (photo de droite), moi aussi j’aurais eu le gros smile et j’aurais été fière.

Pour lire l’article sur Cyberpresse.ca et aussi voir les autres photos, cliquez ICI.
Publicités

2 Réponses to "Y’a de quoi être fière"

Ouais, c’est cool pour elle! Je l’aime bien aussi. À CKOI ce matin, ils ont mentionné que son entrée en scène fut des plus laborieuse, descendant du ciel, mais elle a stressé et voulue mettre les pieds par-terre bien vite!

Plus que 3 matchs pour les Habs!

dean: moi aussi à sa place, j’aurais voulu toucher le sol bien vite!..lol..

Go Habs! Go!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :