Une puce et ses futilités

Explications

Posted on: 9 août 2007

Okay, je crois que dans mon post Disparition: 2 poids, 2 mesures, je ne me suis pas expliqué clairement.. En fait, je me suis fourvoyé un peu, à force de devoir faire plsuieurs choses à la fois et perdre le cours de mon récit, de mon opinion.

Je ne suis pas sans coeur.. Et honnêtement, être à la place de M. Provencher et de sa famille, je ferais de même. Je voudrais que tout le monde m’aide et je demanderais l’appui de tout le monde. Perdre un enfant, c’est comme se perdre en quelque sorte. C’est une partie de nous qui s’évade avec la disparition de l’enfant, c’est notre univers qui n’existe plus, qui s’effondre à jamais. Je comprends la douleur et la souffrance, sans compter toute l’inquiétude que cet évènement apporte.

Ce que je voulais dire, c’est que peu importe ce qu’il arrive à n’importe qui (bon okay sauf le président ou les premiers ministres!) les jeunes passeront toujours en premier. Les gens sont portés vers les causes concernant les jeunes. Prenons 2 autres cas, il y a un jeune et quelqu’un dans la 40taine qui sont sur leur lit de mort et ont besoin d’une opération pour les sauver, aucun n’a les moyens de payer et tous les 2 demandent des fonds. Vers qui serez-vous porter à donner? Dans 95% des cas, se sera le jeune.

C’est le point que je voulais débattre. Les jeunes passent toujours devant. Nous sommes toujours plus touchés par les causes entourant les jeunes. On devient alors généreux, parfois même trop. Rappelez-vous l’histoire du jeune malade de Lévis, ou quelque part dans ce coin-là, qui avait une maladie rare depuis sa naissance et qui nécessitait une intervention chirurgicale coûteuse aux États-Unis. Les parents ont fait des levées de fonds et les gens ont donné généreusement. Les parents ont pu faire opérer leur enfant, s’acheter une piscine, se payer un voyage à Disney World et plusieurs autres choses. L’enfant est, malgré l’opération, décédé quelque temps plus tard. Qu’est-il donc advenu de l’argent restant, soit quelques centaine de mille?!? La réponse logique serait, ils les ont donné à une autre famille au prise avec une telle maladie. Malheureusement, non! Les parents voulaient tout garder pour eux, la co-signataire du compte n’était pas d’accord avec eux et l’histoire a dû être réglée en cours.

C’est ça que je trouve désastreux! Les parents n’ont pas voulu faire profiter une autre famille et ont préférés garder le tout pour eux histoire de se consoler de la perte de leur enfant. Je comprends que c’est triste et j’avoue que j’aurais été portée à donner de l’argent moi aussi à cette cause… Cependant, se sont en raison de telles histoires que je ne donne pas, car je ne sais jamais si mon argent ira réellement aux enfants ou si elle sera utilisée à d’autres fins.

Et hier, quand j’ai vu la somme cumulée pour Cédrika, soit 80 000$, je me suis demandée si cette somme sera utilisée aux bonnes fins et si l’argent qui en restera sera répartie pour d’autres causes. Je ne doute pas de l’honnêteté de M. Provencher, ce n’est qu’un père normal qui recherche sa fille disparue et probablement prise dans les griffes d’un pédophiles ou tout autre maniaque qui existe sur cette terre. D’ailleurs je ne comprends toujours pas comment on peut faire mal à un enfant, mais ça, c’est un autre sujet.

Pour conclure, je souhaite de tout coeur que Cédrika soit retrouvée saine et sauve, et que son assaillant soit arrêté et puni. Seulement dommage que la peine de mort n’existe plus, car moi, se serait le sort réservé à toute personne torturant ou détruisant la vie d’un enfant.

Publicités

4 Réponses to "Explications"

Ok… faisons une mise en situation:

Mettons qu’il n’y a pas l’histoire de Cédrika, et qu’il n’y a que la disparition de la personne âgée: est-ce qu’on s’émeut?

Ou est-ce que ça sera tout simplement un fait divers en page A-24 dans le coin en bas, en-dessous de l’annonce de Joe Frigidaire?

je suis bien d’accord avec Patate de son petit nom. C’est sûr que la jeunesse c’est l’avenir… c’est attendrissant.
Je suis d’accord aussi avec toi pour ce qui est des levées de fonds pour les enfants malades déjà voués à la mort. Mais je crois que les parents veulent tout tenter! Quoi de plus valorisant que de se dire que l’on participe à une bonne cause en donnant des sous pour un enfant malade….
l’important je crois est d’avoir ses convictions et de s’y tenir. C’est pourquoi je ne donne pas d’argent à ces causes qui sont pour moi déjà perdues d’avance… Triste réalité!

Je me souviens de l’histoire de cette famille avec leur voyage, leur piscine, leur auto et les rénovations. Arthur en avait parlé à quelques occasions.

Il y a encore beaucoup de profiteurs dans notre beau monde. C’est le cas dans plusieurs pays africains. L’aide humanitaire est trop souvent détournée par des dirigeants sans scrupule.

Quand on ne connaît pas la personne à qui on donne, je crois qu’il faille se fier à notre « feeling ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :