Une puce et ses futilités

Archive for the ‘Poèmes’ Category

Ça s’est déroulé vendredi dernier
On parlait comme ça, de tout et de rien
Tu me parlais de ton collègue qui nous envie
Que lui aussi voudrait être rendu au même stade que nous
Tu me dis que vous avez parlé de vie de couple et tout ce qui l’entoure
De fonder une famille
Et là, tu m’annonce ça comme si tu me demandais ce que je veux sur mes toasts
« Je lui ai dit que moi, j’étais prêt mentalement »
J’ai été sous le choc! Je te le jure
L’an dernier j’étais prête
Je voulais ma petite famille tôt et jeune
Toi, tu ne voulais pas, tu n’étais pas prêt
Le temps a filé et je me suis dit que j’avais encore le temps
Et là, depuis que tu m’as annoncé ça
Cette phrase ne cesse de me revenir en tête
Pour moi, c’est un gros pas pour notre couple
Ça veut dire beaucoup!
Et en même temps, ça me fait peur
Je ne me sens plus prête
Je sais que ça viendra tout seul
Mais pour le moment, ça me tracasse
Je sais aussi que ce n’est pas un ultimatum
Que je m’en fait pour rien
On a eu un dure moment l’an dernier
Et cette révélation vient confirmer tout l’Amour que tu as pour moi
Et dont je n’aurais jamais dû mettre en doute
C’est normal de douter
Mais douter de l’Amour de quelqu’un envers soi
Ça peut détruire des couples qui s’aimaient
Mais dont le doute a empoisonné leur Amour
Heureusement pour nous, la raison a eu le dessus sur le doute
Et l’Amour qui nous unit est plus fort que jamais!

Je t’aime mon Amour! *xxx*

Il m’arrive souvent de fermer les yeux et de me perdre dans mes pensées…

Ma mémoire se transforme alors en boîte à souvenirs…

Certaines odeurs font renaître ces souvenirs…

Certaines chansons éveillent ces souvenirs enfouis…

Me remémorant alors les bons et les moins bons moments…

J’aime me perdre dans mes pensées…

Juste pour me permettre de revivre ces émotions…

Il suffit de regarder l’être aimé pour vous apercevoir que vous l’aimez.

Les hauts et les bas n’ont rien changé à l’amour que vous lui portez.

Il aura beau vous faire enrager quelques fois, mais se sera vite oublié.

Les moments de bonheur seront ceux qui resteront gravés dans votre mémoire.

Les chicanes s’effaceront comme si elles n’avaient jamais existées.

Même après toutes ces années de couple, vous l’aimez autant que le premier jour.

Vous vous souvenez du premier regard qu’il a jeté sur vous.

De son visage illuminé et de son sourire quand vous le faisiez rire.

Combien vous étiez bien à cette première rencontre.

Il a suffit de quelques minutes pour que ça clique entre vous.

Et depuis, c’est l’amour qui vous uni chaque jour.

Chaque matin, à votre réveil, vous êtes heureuse de le voir à vos côtés.

Vous savez que sans lui, votre vie ne serait pas ainsi.

Vous ne seriez pas aussi heureuse.

Et sans lui, votre vie n’aurait plus la même signification.

Le soleil se lève
Mon cadran sonne
Je me réveille et me lève
Prête à affronter cette nouvelle journée
Nouvelle journée?
Que dis-je…
Journée qui n’a rien d’unique
Excepté la date
Cela signifie pour moi
Une journée parmi tant d’autres
La jumelle de celle d’hier
Similaire à celle qui m’attend demain
Même route empruntée
Mêmes tâches effectuées
Sans échanges d’opinions concernant l’actualité
Sans aucune discussion avec quiconque
Excepté :
Un grand café SVP.
Et encore là, je n’ai plus besoin de le demander
La journée défile au rythme des autres
Car mon rythme à moi
Il est sans interactivité
J’envie ceux qui ont une vie mouvementée
Peut-être qu’eux envie la mienne
Seulement, j’aimerais que ça bouge plus
Vivement l’arrivée de l’été
Et le retour des terrasses
Lire un livre et laisser le temps filer
En regardant parfois les passants
Ou encore, faire comme plusieurs
Et aller au café internet
Et qui sait, peut-être croiser certains d’entre-vous

Je me suis perdue dans ma façon d’être
Je me suis laissée guider par mes impulsions
Tout en ayant aucun regrets ni remords
Dans les gestes que j’ai posés
En essayant de mettre ma vie de côté
D’améliorer mon quotidien
De changer ma routine
En flouant ainsi la personne que je suis
Tout en tentant d’être celle dont j’ai toujours voulu être
Celle qui a été refoulée au plus profond de moi
Et voilà, qu’un jour
Celle-ci naît et dissimule celle que j’ai toujours été
Je cherche un équilibre entre les deux
Est-il possible d’être la personne qu’on a toujours voulu être
Tout en restant celle que l’on a toujours été?

Depuis quelques temps déjà
Que ce vide se fait ressentir
Tu es là à mes côtés
Sans y être à la fois
Tu sembles avoir l’esprit troublé
Mais tu le nies en tout temps
Je me sens si seule
Si seulement tu pouvais comprendre
Que je suis là pour toi
Que j’aimerais tant savoir ce qui te tracasse
Si tu veux te confier
Saches que je suis là pour toi
Que je suis là pour te soutenir
Tout ce qui compte pour moi
C’est que tu sois heureux
Alors dis-moi, es-tu heureux?

L’ignorance – partie 2

[Partie 1]

On dit que le temps arrange les choses
Et peut-être que dans ce cas-ci
Il nous aura fait faire notre deuil
Et de cesser tout espoir
D’exister à nouveau pour cette personne
Et lorsque celle-ci
Décidera de nous faire renaître dans sa vie
Peut-être sera-t-il trop tard
Peut-être que cela sera à notre tour
Malgré ce que représentait cette personne à nos yeux
De lui faire connaître l’ignorance
De lui faire ressentir ce que nous avons vécu
Quelques temps plus tôt
Alors que nous mourûmes à ses yeux
On dit souvent
Mieux vaut tard que jamais
Mais parfois, l’attente, étant trop pénible
Nous nous devons de faire certains choix