Une puce et ses futilités

Archive for the ‘Vécu’ Category

Non je ne parle pas de mon blog, car celui-ci l’a eu en décembre et j’ai passé tout droit… Je fais plutôt référence à un changement majeur qui s’est produit dans ma vie, il y a de ça 1 an jours pour jours!

Ceux qui me lisent depuis tout ce temps (outre nick, je ne vois pas qui d’autre!) doivent sûrement se douter ce à quoi je fais référence, pour les autres, c’est ici. Il y a 1 an j’ai décidé de tout laisser tomber afin de trouver mieux, le dicton « Le gazon est toujours plus vert chez le voisin » s’appliquait parfaitement. Je voyais mon employeur de l’époque négativement, et j’avais parfois de la difficulté à accepté son humeur et sa façon de faire, ce qui me poussa à regarder ailleurs. J’ai vu des offres intéressantes d’emploi intéressantes, mais une en particulier avait attiré mon attention. J’ai passé la pré-entrevue et les tests, on me convoqua pour la grosse entrevue, j’étais nerveuse et peu confiante en moi. Deux jours plus tard on m’annonça que ma candidature avait été retenue et c’est avec joie, excitation et surprise que j’accepta sur le champ. J’étais dans ma bulle, j’allais occuper un poste dont j’avais toujours rêvé et des opportunités s’offraient à moi. J’étais heureuse!!!

J’avais un emploi qui me permettrait de voyager, de faire des présentations de produits et d’assister à des conférences. Malheureusement, parce que tout bonne chose à une fin, cette période de ma vie se termina 2 mois plus tard. L’adaption sembla se faire facilement au début, mais plus les jours passaient, plus je me sentais impuissante, ne sachant comment réagir dans certaines situations, n’ayant pas été habituée d’être « laissée à moi-même »… Je croyais sincèrement être capable d’y arriver, en fait je voulais y arriver et montrer que j’étais capable… Cependant, le destin en décida autrement…

Je me retrouva donc sans emploi. Nous avions planifié partir à Cuba cette semaine-là, pas besoin de vous spécifier que le voyage tomba à l’eau et fut reporté au mois de novembre dernier. Il était hors de question pour moi de rester à la maison sans rien faire, JE voulais travailler. Les envois de CV se faisait régulièrement selon les offres d’emplois, mais les réponses positives se faisaient rares, les postes ayant été comblés pour l’été. Je trouvais difficile de ne pas travailler, d’être sans emploi. Mon moral en a pris tout un coup à cette époque!

Finalement, on me convoqua en entrevue pour un remplacement de maternité. Je me disais qu’entre-temps, j’aurais le temps de me trouver un poste temps plein, qu’au moins je ne serais pas sans emploi! Comme vous devez vous en douter, j’ai eu le poste, mon contrat se terminant en septembre prochain. Je ne regrette pas d’avoir accepté ce poste, j’ai d’excellents collègues de travail. L’ambiance y est quelques fois tendue, mais on réussi toujours à avoir du plaisir.

Me voilà donc, 1 an plus tard presqu’au même point. Non pas que je sois sans emploi, mais à ce jour, la fin de mon contrat venue, je serais sans emploi. Mes collègues croient que j’obtiendrai le poste du gars de la comptabilité qui attend la fin de mon contrat, sois que l’autre fille revienne, pour prendre sa retraite afin que j’aille le poste. Mais moi, je ne sais pas. Personne des hauts dirigeants m’ont proposé quoi que se soit, malgré le fait qu’ils sachent que je ne suis pas à l’emploi de leur entreprise, mais plutôt d’une agence de placement.

Il m’arrive encore de me questionner à savoir si j’ai réellement fait le bon choix! Nostalgique comme je suis, j’ai certains moments de regrets, alors que d’autres fois, je ne regrette aucunement! Mais bon, j’aimerais quand même avoir la certitude qu’en septembre, je ne serai pas sans emploi! J’ai une petite espérance qu’on m’offre le poste ou un autre, sauf que, Dieu seul sait ce qui arrivera!!

Depuis quelques mois je suis envahie par cette peur. Depuis que j’ai su qu’elle avait eu une grave maladie… Maladie pouvant être transmise génétiquement. Heureusement, elle s’en est remise.

Lors de mon dernier courriel je lui avait demandé s’il y avait des maladies familiales concernant mon bagage génétique. Ce message était alors resté sans réponse, d’ailleurs, plus aucune communication n’a eu lieu par la suite. Et si cela n’avait pas été de mon beau-frère qui avait travaillé au même endroit qu’elle, jamais je ne l’aurais su. Et depuis, je me questionne à savoir s’il peut bien y avoir des maladies dont je devrais connaître l’existence génétiquement…

Le malaise de la non-connaissance de ma génétique a refait surface lors de mon amygdalectomie devant répondre à un questionnaire sur les maladies familiales.. Que pouvais-je donc marquer? Hé oui, inconnu!! Chaque fois que quelqu’un me demande si j’ai telle maladie dans ma famille, je deviens alors mal-à-l’aise. Mal-à-l’aise de n’avoir aucune connaissance sur ce qui entoure ma génétique et mon enfance. Car non seulement j’ignore mon bagage génétique, ma vie de bébé m’est aussi inconnue. Quel premier mot ai-je prononcé? À quel âge ai-je marché? Quand ma première dent est-elle sortie? Est-ce que j’étais calme quand j’étais bébé? Rien! Niet! Nada! La seule chose que je sais, c’est que j’avais les cheveux d’un blond doré et bouclés. C’est tout! Voilà, on a fait le tour de ma vie de bebé! Palpitant, hein!

Et ce qui m’effraie aussi, c’est que cet après-midi j’ai vu son nom dans la boîte Outlook d’un collègue alors que je l’aidais dans un dossier.. Mon coeur a alors cessé de battre!!! Voyez-vous la compagnie pour laquelle je travaille, fait affaire avec celle où elle travaille. Hé oui, c’est un de nos plus importants fournisseurs!!! Et je redoute chaque fois que je réponde au téléphone et que se soit sa voix que j’entende.. Me reconnaîtrait-elle?

Je sais qu’un jour nous allons sûrement nous recroiser… Et alors, je figerai!! Je ne saurais comment réagir…Je tente de chasser cette idée de mon esprit, de faire un trait sur mon passé afin de m’enlever ce poids lourd.. Mais impossible!!! Peut-être un jour… qui sait! Tout cas, je l’espère, car ce passé me fait énormément de mal!!!

Si un jour quelqu’un d’entre-vous décidais de donner en adoption son enfant, s’il-vous-plaît pour le bien-être de votre enfant, veuillez faire votre choix entre continuer de faire partie de sa vie en acceptant qu’il aie une autre famille que la vôtre,  ou tout simplement vous évader.. Mais ne choisissez jamais d’y faire surface et d’en dispraître à tout moment! C’est la pire chose à faire pour blesser quelqu’un! Croyez-moi, j’en parle par expérience!

Et voilà la chanson qui me fait penser à elle: Savage Garden-I don’t know you anymore, les lyrics.

En s’acceptant tel que l’on est.
En acceptant nos erreurs.
En acceptant que l’on peut avoir tort.
En acceptant que la vie n’est pas toujours
rose et qu’elle peut être parfois grise, voire noire.
En acceptant que rien n’est parfait.

La vie est tellement mieux ainsi!! 😀

Pourquoi toujours voir que ce qui va mal alors que cela ne représente qu’une infime partie de notre vie comparativement à tout le bonheur qui nous entoure? Concentrons-nous plutôt sur le positif et cela emmènera du positif.

Voilà comment je conçois la vie depuis 2 semaines. Cesser de voir que le négatif et me concentrer sur le positif et je dois vous avouer que je n’ai jamais été aussi heureuse!!! Mon couple se porte à merveille, il s’est souvent bien porté, seulement nous avons une plus grand complicité qu’avant et je suis vraiment heureuse de ça!!! Au bureau c’est super. J’ai des amis extraordinaires, avec qui je ne me suis jamais autant fait du fun, dont ma super et formidable Marjo avec qui le mot ennui ne rime pas 😉 . À vrai dire, je crois que ces dernières semaines sont les plus belles depuis fort longtemps 😀

Et vous, ça va la vie?

Depuis que je suis arrivé ici que je remarque le comportement des gars du bureau et celui des mécanos. T’as les vieux et les jeunes dans les mécanos. Deux environnements différents.

Après avoir travaillé chez un concessionnaire, j’ai énormément appris certains mauvais comportements masculins. Et je dois dire, que depuis, je suis beaucoup plus sur mes gardes. Je me suis créé une carapace et celle-ci est difficilement atteignable. Les vieilles jokes plates de machos et ces gars qui se croient supérieurs pu capable!

Dès mes débuts ici, mon radar a été mis en marche et certains se sont retrouvés sur la map. Les gars du bureau sont mieux.. Mais les mécanos.. Ouch! Y’en a quelques-uns dont je deviens de glace quand je les vois arriver ou que je vois leur nom sur le téléphone.

C’est drôle, car il va y avoir 2 nouveaux employés et y’en a un des deux que je ne trust vraiment pas! Dès qu’il a franchi le cadre de porte (j’ignorais qu’il travaillerait ici), il a eu le mot « Vendeur de char » d’étampé dans le front. Sérieux, il respirait le matcho crosseur! Et vous savez quoi, tout le monde a eu la même réaction en le voyant!!! Le genre de gars qui entre dans le bureau et te salue comme si vous aviez élevé les cochons ensembles et que tout lui étais dû. J’peux vous dire que lorsqu’il débutera, il va voir que je ne me laisse pas faire.(j’viens d’aller porter un dossier sur le bureau de quelqu’un et un des mécanos s’est cru drôle en me beurrant le bras avec son stylo noir!!)

T’as aussi les mécanos qui, lorsqu’ils viennent dans les bureaux se croient tout permis. Ils sont là à te raconter leur vie alors que tu t’en fou carrément et que tu travaille. Ma tête : J’le sais que tu gagne 70 000$ et + Ce que je ne gagnerai jamais.. Que tu te promène en Yukon, que t’as le spa, le cinéma maison et patati et patata!

Comme vous pouvez voir, au bureau, on peut dire que je suis froide. En fait, je suis complètement différente qu’en dehors du bureau. Le travail c’est le travail et quand je vois que y’en a un qui me tape sur les nerfs, direct sur la blacklist!

Dans la vie, je ne suis pas comme ça! J’veux dire que je suis beaucoup plus friendly! On dirait que c’est parce que je me suis toujours dit que le travail, c’est le travail. Et ça M’étonne parfois d’être aussi indifférente au bureau et dès que je franchi la porte, je deviens une autre. Vous êtes comme ça vous aussi?

En gros, je crois que ça veut dire que mon expérience avec des gars de char m’a réellement traumatisé!! Hahahaaa Mais d’un autre côté, ça m’aura permis à me forger un caractère et de ne plus me laisser marcher sur les pieds. Et dire que je m’ennuie quand même de travailler dans un concessionnaire!!! Et dire que j’ai toujours eu plus d’amis de gars que de filles!!

Je voulais écrire ce post il y a quelques temps à la suite de remarques d’un des amis de Marjo. Attention, il est looonnngggg…. Je vous avise!!! 😉

On sort un soir à l’Ozone et ensuite au Palladium, entres filles. Une fois rendu au Palladium on rencontre des amis de Marjo. On danse et on s’amuse, tout à coup un des amis me demande si j’ai un chum et je lui dit « Oui et je suis même fiancée! » (pensant ainsi m’en sortir!!). Lui de rétorquer « Mais elle où ta bague? », en la cherchant sur mes doigts. « À la maison », dis-je. Il ne me croya donc pas. Marjo lui confirma que tout ce que je disais était vrai. Il était toujours septique. J’avoue que c’est dure à croire qu’une fille soit fiancée alors qu’elle ne porte pas de bague… Mais bon, ça reste là…

Une fois, Marjo et moi allons au StarBar, discuter un peu et boire un Martini. Surprise! Des amis de Marjo s’y trouvent aussi pour la fête d’un des gars. Et devinez quoi? Le même gars est présent. Étant donné que l’on étaient sorties entre filles, c’est clair que mon chum était encore absent.. Et là, le gars, pas fou!, me demande « Ton chum est pas là? ». « Non, puisque l’on étaient sorties entre filles! », dis-je. « Alors, je peux la voir cette fameuse bague? », dit-il. « Euh, non.. Elle est encore à la maison! », répondis-je. Le gars semblait pas pentoute me croire!!! C’est vrai que ça faisait déjà 2 fois que l’on se voyait et que chaque fois j’étais seule et sans bague pour prouver le tout!!!

Au mois de mai, on a un party avec Marjo et des amis. Le gars était là… et mon chum aussi!!! J’pense que le gars a pas eu d’autre choix que de finalement croire ce que je lui avait dit!!!

*Fin de l’histoire*

Mais là, je vous entends dire « Mais pourquoi tu ne la porte pas ta bague? ». Nos fiançailles datent de février 2006, plus exactement le 16 février. Je me souviendrai toujours de cette journée. Il ne faisait pas très beau dehors mais c’était une journée importante pour nous, car il s’agissait de la prise de possession de notre maison, ZeBigDay pour un couple! 🙂 Nous avions convenu d’aller souper au Cochon Dingue par la suite, histoire de célébrer cet évènement ainsi que la St-Valentin. Et c’est là que la demande a eu lieue, en fait, elle avait eu lieu 2 jours plus tôts, soit le 14, mon chum ne pouvant attendre encore plus longtemps.

Ayant de petites mains, la bague se retrouva trop grande. On alla donc à la bijouterie pour la faire ajuster. La vieille dame voyant la minceur de mes doigts me suggèra donc de prendre telle grandeur, mais moi, connaissant mes doigts (qui mieux que moi peut les connaître, hein!), je savais que cela ne ferait pas, elle ne voulu rien savoir et décida donc de prendre la grandeur qu’elle avait décidé pour moi. Ce que la madame ne savait pas, c’est que le matin mes doigts sont enflés et que l’après-midi ceux-ci désenflent un peu. Résultat: Je ne peux donc pas porter la bague en tout temps, car elle est trop petite!!! Et au risque d’abîmer la bague, je ne voulais pas retourner pour la faire agrandir en leur expliquant que c’est la dame qui a choisi la grandeur et non moi!!!

Alors voilà! Maintenant la question est réglée!!! On peut passer à un autre appel 😉

Dans la vie, rien n’arrive pour rien! Chaque évènement, aussi petit soit-il, a sa raison d’être vécu. Quand ces évènements sont négatifs, nous avons tendance à être bouleversé, voire dévasté, et généralement ceci est imprévu, dans le sens que nous ne nous n’y attendions réellement pas. Et quand une personne est affectée, cela affecte toute sa famille, tout son entourage. Nous tentons alors de soutenir cette personne, de lui faire voir les points positifs. Ce n’est pas toujours facile! Parfois, l’évènement changera dorénavant la raison d’être, de vivre de cette personne, puisque son futur était basé sur son présent, qui lui, représentait toute une vie. Quand ton présent représente des années de compromis et surtout, des années de dévouement à un travail que tu aimais accomplir, malgré que parfois il pouvait te brîmer sur certains bonheurs de la vie et que du jour au lendemain, tout ceci s’effondre, ton futur est désormais plus celui que tu prévoyais la journée avant que cet évènement arrive.

Étant donné le boulversement que cet évènement a produit, tu dois vite te réorienter vers quelque chose de nouveau, quelque chose d’inconnu.. En laissant toutes ces années derrière et refaire ton futur. Mais il ne faut pas juste voir les mauvais côtés, car derrière ce négativisme, se cache du positif qui est là pour une raison quelconque. Positif que tu devras trouver et accepter. Pas évident au départ, mais après réfléxion, les bons côtés prendront le dessus et changeront ta façon de voir ledit évènement qui aura boulversé ta vie. Se sera alors un nouveau départ, un nouveau chapitre de ta vie!

Finalement, tu t’aperceveras que cet évènement ne sera pas arrivé pour rien! Que finalement, c’est peut-être une bonne chose que se soit arrivé, puisque désormais ta vie seras changée… Elle sera meilleure. Preuve comme quoi il ne faut jamais tout voir négatif aux premiers instants. Suffit juste de garder espoir que tout redeviendra à l’ordre et que meilleur ton futur sera!